La Première Guerre Mondiale

François Delmez, un héros parti trop tôt | François Delmez, een held die veel te vroeg is gegaan

Entré en tant que commis à l’essai à l’administration communale de Saint-Gilles en 1913, François Delmez est définitivement nommé à ces fonctions dans la même année. Il s’engage dans la milice en 1914 et prend part aux tous premiers combats qui maintiennent notre armée sur la rive occidentale de l’Yser. Dans une lettre adressée à… Lire la suite François Delmez, un héros parti trop tôt | François Delmez, een held die veel te vroeg is gegaan

L'architecture néoclassique à Bruxelles

Le Royal Skating et l’Aegidium à Saint-Gilles | De Royal Skating en de Aegidium in Sint-Gillis

Royal Skating Classée monument historique en 1955, la Patinoire Royale est construite par l’architecte Gérard Maréchal en 1877. De style néo-classique, ce bâtiment d’aspect industriel est composé d’un vaste hangar rue Veydt, doublé d’un second vers 1905, à front de la rue Faider. D’abord utilisé comme lieu de rassemblement des patineurs à roulettes, il fut… Lire la suite Le Royal Skating et l’Aegidium à Saint-Gilles | De Royal Skating en de Aegidium in Sint-Gillis

La Première Guerre Mondiale

Morts pour la Belgique / Gestorven voor België

  En 1937, une vingtaine de firmes spécialisées sont contactées pour l’exécution de deux plaques commémoratives en bronze destinées à être scellées dans la façade de l’hôtel de ville de Saint-Gilles, vers la cour d’honneur. Chaque plaque devrait pouvoir contenir deux-cent noms. Ne doivent figurer aux mémoriaux que les noms des anciens combattants dont l’acte… Lire la suite Morts pour la Belgique / Gestorven voor België

L'eau dans tous ses états

Saint-Gilles déborde de générosité envers les sinistrés | Sint-Gillis is gul tegenover slachtoffers

En 1910, à Paris, la crue de la Seine débute le 20 janvier et durera huit jours. Les rives du fleuve sont inondées atteignant la cote de 8,62 m au pont d’Austerlitz. Le métro est paralysé sur presque toutes les lignes et les dégâts sont considérables. La moitié de la ville est inondée laissant 200.000… Lire la suite Saint-Gilles déborde de générosité envers les sinistrés | Sint-Gillis is gul tegenover slachtoffers

L'eau dans tous ses états

Une artère sauvée des eaux | Een as die eindelijk van de waterellende verlost was

Au début du XXe siècle, l'égout de la chaussée de Waterloo (partie comprise entre la Barrière et le Parvis de Saint-Gilles) était devenu de section insuffisante pour accueillir sans danger toutes les eaux qui s’y déversaient. De nombreuses plaintes faisaient d’ailleurs état d'inondations des caves de maisons riveraines. Cette situation ne faisait que s’aggraver par… Lire la suite Une artère sauvée des eaux | Een as die eindelijk van de waterellende verlost was

L'eau dans tous ses états

Un métier disparaît | Een vak dat verdwijnt

Suite au détournement des eaux du Bocq vers Bruxelles, le Conseil communal de Saint-Gilles décide de faire appel au sculpteur Jef Lambeaux pour la réalisation d’une fontaine au centre de la Barrière. Cette commande revient finalement à Julien Dillens, sculpteur émérite à qui l’on doit notamment, et parmi tant d’autres, les statues "Le Droit" et… Lire la suite Un métier disparaît | Een vak dat verdwijnt

Archives et histoires insolites

1917: les tramways funèbres | De rouw-trams

Les nombreuses réquisitions de chevaux sans cesse envoyés au front durant la Première Guerre mondiale ont eu, en 1917, une conséquence inattendue dans la vie des Bruxellois : les transports funéraires ne pouvaient plus être assurés. Sans chevaux pour les tirer, les corbillards sont inutilisables sur route. La Société des Tramways bruxellois propose alors une… Lire la suite 1917: les tramways funèbres | De rouw-trams