La Première Guerre Mondiale

19 septembre 1914, victoire belge de Tabora | 19 september 1914, Belgische zege in Tabora

Le 24 juin 1951, le mémorial du lieutenant-général baron Tombeur de Tabora est inauguré avenue du Parc, à Saint-Gilles. Cette cérémonie, organisée par le groupement « Les Journées coloniales de Belgique », se fera officiellement, c’est-à-dire que le Prince royal s’y fera représenter, de même que les Ministres des Colonies et de la Défense nationale seront présents ou représentés.

Op 24 juni 1951 werd in de Parklaan te Sint-Gillis de buste van luitenant-generaal Charles Tombeur de Tabora ingehuldigd. Deze door de vereniging « Les Journées coloniales de Belgique » georganiseerde ceremonie verliep officieel. Dit betekent dat de Koninklijke Prins er vertegenwoordigd was, en dat de ministers van Koloniën en van Defensie aanwezig of vertegenwoordigd waren.

Le monument élevé à la mémoire du commandant en chef de la campagne de l’Est africain allemand nous replonge dans l’histoire de la Première Guerre mondiale. Le 19 septembre 1916, la Force publique belgo-congolaise prend d’assaut la ville de Tabora (actuelle Tanzanie) dans l’ancienne Afrique orientale germanique, sous le commandement du général Tombeur, qui mène ses soldats à la victoire. Après la bataille de Tabora, le général revient en Belgique avec ses officiers et sous-officiers, où il combat avec bravoure dans les tranchées de l’Yser.

Het monument opgericht ter nagedachtenis van de opperbevelhebber van de campagne in Duits-Oost-Afrika brengt ons terug naar de geschiedenis van de Eerste Wereldoorlog. Op 19 september 1916 zette de Openbare Weermacht in Belgisch-Congo de aanval in op de stad Tabora (in het huidige Tanzania) in voormalig Duits-Oost-Afrika, onder het bevel van generaal Tombeur die zijn troepen naar de overwinning zou leiden. Na de slag bij Tabora keerde hij met zijn officieren en onderofficieren naar België terug, om er heldhaftig in de loopgraven aan de IJzer te gaan vechten.

Depuis quelques années, au mois de septembre, un hommage lui est rendu en présence de personnalités saint-gilloises et d’associations d’anciens coloniaux. Son buste en bronze érigé avenue du Parc est l’œuvre du sculpteur Jacques Marin, auteur du monument du Souvenir congolais situé dans l’enceinte de l’Institut des Musés nationaux du Congo, à Kinshasa.

Sinds een aantal jaar wordt er in september een eerbetoon aan hem gebracht, in aanwezigheid van personaliteiten uit Sint-Gillis en verenigingen van oud-kolonialen. Zijn in de Parklaan in brons opgerichte buste is het werk van beeldhouwer Jacques Marin, die ook auteur is van het Monument du Souvenir congolais in het Institut des Musés nationaux du Congo, te Kinshasa.

 

 

© Administration communale de Saint-Gilles | Gemeentelijke administratie van Sint-Gillis

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.