L'architecture néoclassique à Bruxelles

Weekend néoclassique à Bruxelles

Explore.Brussels et ses partenaires (dont les communes d’Ixelles, Schaerbeek, Molenbeek et la Ville de Bruxelles) organisent du 19 au 21 octobre une (re)découverte du patrimoine néoclassique à Bruxelles. C’est l’occasion pour vous de visiter plusieurs bâtiments ouverts exceptionnellement. Visites guidées, conférences, et autres événements sont au programme. N’hésitez pas à consulter la page d’Expore.Brussels pour plus d’informations.

Dans ce cadre, ArchivIris souhaitait vous présenter, tout au long de cette semaine, plusieurs bâtiments de style néoclassique, dont certains feront partie du programme de visite offert par Explore.Brussels.

 

Qu’est-ce que le néoclassicisme ?

Le néoclassicisme est né au XVIIIe siècle du regain d’intérêt pour l’antiquité grecque et romaine, grâce à la fouille de sites archéologiques tels Pompéï et Herculanum.

Le néoclassicisme qui arrive dans nos régions dans la seconde moitié du XVIIIe siècle, est appelé style « thérésien » en référence à l’impératrice Marie-Thérèse de Habsbourg, souveraine des Pays-Bas autrichiens. La première grande réalisation du genre est due au prince Charles de Lorraine avec la création de la place Royale et de l’église Saint-Jacques-sur-Coudenberg en 1774.

À Bruxelles, l’architecture néoclassique marque un renouveau de l’habitat et l’entrée de la vile dans la modernité. À partir des années 1770, l’espace se modifie, les petites ruelles médiévales font place à de grandes artères dégagées. Le style néoclassique se retrouve alors sur tout le territoire de Bruxelles mais aussi dans ses faubourgs qui se développent de plus en plus à partir de l’indépendance de 1830. À Bruxelles, c’est le style architectural qui a connu la plus longue existence puisque des bâtiments sont encore construits dans ce style dans les années 1910.

 

[Église Saint-Jacques-sur-Coudenberg, place Royale – source: wikipedia]

Pour en savoir plus sur le style néoclassique à Bruxelles :

http://www.irismonument.be/pdf/fr/512-neoclassique.pdf

Christophe Loir, Bruxelles néoclassique. Mutation d’un espace urbain 1775-1840, Bruxelles, CFC-Éditions, 312 p.

 

1 réflexion au sujet de “Weekend néoclassique à Bruxelles”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.