Archives et histoires insolites

Le beurre, l’argent du beurre… et le contrôle de l’inspecteur | Boter, boter bij de vis en… de voedselinspectie

Les scandales alimentaires ne datent pas d’hier. Au XIXe siècle, les compétences en matière de sécurité de la chaîne alimentaire étaient exercées par les autorités communales. Nommé chimiste de la commune huit mois plus tôt, le jeune Jules Wauters, 28 ans, adresse en juillet 1881 son premier rapport d’activité aux assemblées de la commune d’Ixelles.

Voedselschandalen zijn niet van vandaag of gisteren. In de 19de eeuw waren de gemeentelijke overheden bevoegd voor de veiligheid van de voedselketen. In juli 1881 stuurt de 28 jaar jonge Jules Wauters, die acht maanden eerder was benoemd tot scheikundige van de gemeente, zijn eerste werkingsverslag naar de bestuursorganen van de gemeente Elsene.

 

[Rapport du chimiste communal Jules Wauters, dossier préparatoire du Rapport annuel communal de 1880-1881, Fonds du secrétariat, Archives de la commune d’Ixelles | Verslag van de gementelijke chemicus, Voorbereidend dossier van het jaarlijks verslag 1880-1881, Archief van het secretariaat, Archief van de gemeente Elsene]

On peut y lire que les denrées analysées au cours des huit mois précédents étaient le beurre (deux échantillons), les bonbons (quatre échantillons), la cassonade (cinq échantillons), la chicorée (dix échantillons), la farine (cinq échantillons), le lait (onze échantillons), le pain (cinq échantillons), le pain d’épices, le poivre (dix échantillons), le sirop de fruits (sept échantillons), mais également les papiers colorés et l’eau destinée à la consommation. Les falsifications les plus fréquentes étaient alors l’ajout de matières végétales dans le beurre, l’ajout d’eau dans le lait, la mauvaise qualité des farines, la présence de corps étrangers dans le pain et le poivre, etc. En ce qui concerne la surveillance de la qualité des viandes et des poissons, elle était effectuée par un médecin-vétérinaire depuis de plusieurs années déjà.

In het verslag lezen we welke voedingswaren de voorbije acht maanden waren geïnspecteerd: boter (twee stalen), snoepjes (vier stalen), bruine suiker (vijf stalen), cichorei (tien stalen), bloem (vijf stalen), melk (elf stalen), brood (vijf stalen), peperkoek, peper (tien stalen), vruchtensiroop (zeven stalen), maar ook gekleurd papier en drinkwater. Meestal werd toen zo gesjoemeld: plantaardige stoffen in boter, water bij de melk, bloem van slechte kwaliteit, vreemde stoffen in brood en peper, enz. Vlees en vis werden toen al jaren gecontroleerd door een dokter-dierenarts.

Au cours de la Première Guerre mondiale, suite à la multiplication des délits de falsification des denrées, un laboratoire intercommunal pour le contrôle des denrées alimentaires fut créé dans le courant du mois d’août 1915. Ce laboratoire utilisa les infrastructures de la Ville de Bruxelles, situées dans le Parc Léopold ; cet organisme continue d’exister, désormais sous l’appellation Brulabo.

Omdat er alsmaar vaker werd gesjoemeld met voeding, werd tijdens de Eerste Wereldoorlog in de loop van augustus 1915 een intercommunaal laboratorium voor voedselcontrole opgericht. Het lab maakte gebruik van de infrastructuur van de stad Brussel in het Leopoldpark en bestaat nu nog, onder de naam Brulabo.

L’auteur de ce rapport, Jules Wauters (1852-1949), n’est pas un inconnu dans le milieu des chimistes. Docteur en sciences naturelles, il occupa le poste de chimiste en chef à la Ville de Bruxelles, en plus de sa fonction de chimiste communal à Ixelles. Il s’illustra également au sein de la Société chimique de Belgique, dont il assuma les fonctions de secrétaire général (1894-1933) et de président (1933-1935). Et comme les archives sont partout : l’oncle de Jules Wauters n’était autre qu’Alphonse Wauters, archiviste de la Ville de Bruxelles.

Auteur van het verslag Jules Wauters (1852-1949) is geen onbekende in kringen van scheikundigen. Als doctor in de natuurwetenschappen bekleedde hij de post van hoofdscheikundige bij de stad Brussel, naast zijn functie als scheikundige bij de gemeente Elsene. Hij onderscheidde zich ook bij de Belgische Scheikundige Vereniging, als secretaris-generaal (1894-1933) en voorzitter (1933-1935). Archieven alom trouwens: de oom van Jules Wauters was niemand anders dan Alphonse Wauters, archivaris van de stad Brussel.

 

Un mot sur les archives

Le présent rapport provient des dossiers préparatoires des rapports annuels communaux (1845-1885). Ces dossiers nous permettent d’obtenir une vue globale de la gestion de la commune année par année. Il s’agit d’une source d’autant plus utile que les archives pour cette période sont plus clairsemées que celles concernant le XXe siècle.

Een woordje over de archieven

Dit verslag komt uit de voorbereidende dossiers van de gemeentelijke jaarverslagen (18XX-18XX). Die dossiers bieden een overzicht van het beheer van de gemeente, jaar per jaar. Het is een nuttige bron, temeer omdat archieven voor die periode dungezaaider zijn dan over de 20ste eeuw.

 

Pour aller plus loin

GUIOT Flore, « L’État belge face aux enjeux de la qualité alimentaire dans la seconde moitié du XIXe siècle », dans Revue belge d’Histoire contemporaine, XLVI, n° ¾, 2016, pp. 10-37 (disponible en ligne : https://www.journalbelgianhistory.be/en/system/files/article_summary/008_Guiot_2016_3_4.pdf).
GUIOT Flore, « L’hygiéniste et le chimiste », dans Les cahiers Sirice, 2017/1, n° 18, pp. 45-60 (disponible en ligne : https://www.cairn.info/revue-les-cahiers-sirice-2017-1-page-45.htm#no4).

Voor wie meer wil lezen

GUIOT Flore, « L’État belge face aux enjeux de la qualité alimentaire dans la seconde moitié du XIXe siècle », in Revue belge d’Histoire contemporaine, XLVI, nr. ¾, 2016, pp. 10-37 (online beschikbaar: https://www.journalbelgianhistory.be/en/system/files/article_summary/008_Guiot_2016_3_4.pdf).
GUIOT Flore, « L’hygiéniste et le chimiste », in Les cahiers Sirice, 2017/1, nr. 18, pp. 45-60 (online beschikbaar: https://www.cairn.info/revue-les-cahiers-sirice-2017-1-page-45.htm#no4).

 

© Commune d’Ixelles | Gemeente Elsene

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.