Bâtiments disparus

Le couvent Notre-Dame du Cénacle | Het klooster Notre-Dame du Cénacle

Le couvent de Notre-Dame du Cénacle, de style néo-gothique, conçu en 1899 par l’architecte Emar Collès, s’étendait autrefois sur un vaste terrain compris entre les rues de l’Hôtel des Monnaies, de Parme et des Etudiants. Vers la rue de l’Hôtel des Monnaies se trouvait le bâtiment principal aux n°126-128 composé de quatre ailes autour d’une cour centrale et bordé sur un côté par une galerie ouverte par une arcade. La partie nord-est du volume abritait une chapelle.

Ce couvent s’occupait de la formation religieuse des novices et le jardin qui s’ensuivait était dédié à la méditation. En forte pente, il était bordé d’essences variées et tout au fond, près du jardin de la maison Pelgrims, on pouvait y trouver une reconstitution de la grotte de Lourdes. Ces jardins sont devenus l’actuel parc Pierre Paulus. Dans les années 1960, une partie du Cénacle déjà désaffecté est démolie pour les travaux du métro. En 1969, l’édifice se voit démoli pour faire place à l’Institut d’enseignement technique pour jeunes filles Jacques Franck (actuelle école Nouvelle). Actuellement, des traces de la chapelle du couvent ainsi qu’une niche à la Vierge sont encore visibles du parc Pierre Paulus.

 

Het klooster Notre-Dame du Cénacle in neogotische stijl is in 1899 volgens de plannen van architect Emar Collès gebouwd op een uitgestrekt terrein tussen de Munthof-, Parma en Studentenstraat. Langs de Munthofstraat was ter hoogte van de nrs. 126-128 het hoofdgebouw gevestigd, dat uit vier vleugels bestond rondom een binnenplaats, met langs één kant een open zuilengalerij. In het noordoostelijk deel van het complex bevond zich een kapel.

In het klooster werden novicen opgeleid en de tuin diende als bezinningsruimte. Rondom de sterk afhellende tuin stonden verschillende plantensoorten en helemaal achterin, vlakbij de tuin van het Pelgrimshuis, bevond zich een replica van de grot van Lourdes. Deze tuinen zijn intussen het Pierre Pauluspark. In de jaren 1960 wordt een leegstaand deel van het ‘Cénacle’ afgebroken voor de aanleg van de metro. In 1969 wordt het volledige gebouw gesloopt, om plaats te maken voor het ‘Institut d’enseignement technique pour jeunes filles Jacques Franck’, intussen de ‘école Nouvelle’. Momenteel zijn in het Pierre Pauluspark nog sporen te zien van de kapel van het klooster en van een nis met de Maagd.

 

 

Sources :
http://www.irismonument.be/fr.Saint-Gilles.Rue_de_l_Hotel_des_Monnaies.html,
consulté le 24 août 2017.

http://document.environnement.brussels/opac_css/elecfile/IF%20EV%20PARC%20PIERRE-PAULUS%20DEF%20FR,
consulté le 24 août 2017.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s