Loisirs d'été

École Auguste Smets | School Auguste Smets

Le 6 septembre 1921, le conseil communal décide de créer une école de plein air hors de Molenbeek-Saint-Jean, à savoir à Itterbeek. L’institution est destinée aux « enfants débiles, convalescents, arriérés, qu’un séjour à la campagne d’une certaine durée, une nourriture substantielle, des leçons, des occupations et des jeux appropriés à leur état physique, intellectuel et moral, rendraient très probablement à une vie saine et normale », comme le dit  l’échevin libéral de l’Instruction publique Auguste Smets. Le terme « débile » s’entend ici dans son sens originel de « faible » ou de « fragile ».

Op 6 september 1921, besliste de gemeenteraad om een school in open lucht op te richten buiten Sint-Jans-Molenbeek, te weten in Itterbeek. De instelling is bedoeld voor “debiele, herstellende, achterlijke kinderen, bij wie een buitenverblijf van een bepaalde duur, voedzaam eten, lessen, bezigheden en spelletjes geschikt voor hun lichamelijke, intellectuele en morele toestand, zou helpen om zeer waarschijnlijk terug te keren naar een gezond en normaal leven”, zoals de liberale schepen van het Openbaar Onderwijs, Auguste Smets, het zegt. De term “debiel” moet hier begrepen worden in de originele betekenis van “zwak” of “fragiel”.

auguste_smets_2

[Momuse, Fonds iconographique, P-2010-0203 | Momuse, Iconografisch fonds, P-2010-0203]

auguste_smets_3

[Momuse, Fonds iconographique, P-2010-0204 | Momuse, Iconografisch fonds, P-2010-0204]

L’école est située dans une propriété qui avait auparavant abrité un couvent puis une école. Elle était réservée exclusivement aux enfants dépendant de l’enseignement communal et désignés par l’inspection scolaire. Ouverte toute l’année, des séjours d’un mois à six semaines y étaient organisés.

Au décès d’Auguste Smets en 1936, son nom est donné à l’école. En 1959, l’école ferme, pour devenir une station de plein air auxiliaire, abandonnant, son nom, pour devenir la colonie ou le domaine d’Itterbeek. Dès lors ce n’est plus que durant les vacances de Pâques et d’été, que le domaine accueille des enfants et ce jusque dans les années 1980. Par ailleurs, par son jumelage avec la ville de Levallois-Perret, en région parisienne, la commune de Molenbeek-Saint-Jean accueille chaque année, jusqu’à la fin des années 1970, une vingtaine d’enfants français qui sont logés à l’ancienne école Auguste Smets.

De school ligt in een eigendom dat vroeger een klooster was en nadien een school. De school was uitsluitend voorbehouden aan kinderen afhankelijk van gemeentelijk onderwijs en aangeduid door de schoolinspectie. De school was heel het jaar door open en er werden verblijfsperiodes van één maand tot zes weken gehouden.

Na het overlijden van Auguste Smets in 1936, werd zijn naam aan deze school gegeven. In 1959 sluit de school en wordt deze plaats een bijkomend openlucht station, de naam verandert en wordt de kolonie of het domein Itterbeek. Sindsdien ontvangt het domein enkel nog kinderen tijdens de Paas- en de zomervakantie, en dit, tot in de jaren ‘80. Overigens, ontvangt de gemeente Sint-Jans-Molenbeek, via haar verbroedering met de stad Levallois-Perret in het Parijs gewest, ieder jaar, tot het einde van de jaren ‘70, een twintigtal Franse kinderen die in de vroegere school Auguste Smets logeren.

 

auguste_smets_1

[Momuse, Fonds iconographique, P-2010-0202 | Momuse, Iconografisch fonds, P-2010-0202]

© Archives communales de Molenbeek | Gemeentearchief van Molenbeek

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s