Boire et manger à Bruxelles

22h … on ferme ! 22u … sluitingsuur !

Si aujourd’hui, les bars, restaurants et autres cafés disposent d’une certaine marge de manœuvre concernant leurs heures d’ouverture, il n’en a pas toujours été ainsi. À la fin de l’année 1814, Hippolyte Legrand, maire d’Ixelles, prenait un arrêté visant à réglementer entre autres les heures de fermeture des auberges, cabarets et autres débits de boisson, limitant celles-ci à 23 heures entre avril et septembre et 22 heures entre octobre et mars. Il y réaffirmait en réalité une mesure déjà prise auparavant, notamment par un arrêté municipal du 15 Brumaire an XIII (6 novembre 1804). Afin que ces règles soient connues de tous, ces arrêtés étaient recopiés et affichés dans chaque établissement concerné ; en cas d’infraction, il était prévu que les contrevenants, tenanciers et clients, soient traduits devant le tribunal de police municipale, qui pouvait leur infliger une amende, voire les condamner à une courte peine d’emprisonnement en cas d’impossibilité de payer celle-ci.

Bars, restaurants en andere cafés mogen vandaag dan wel over een zekere vrijheid beschikken wat de openingsuren betreft, maar dat is niet altijd zo geweest. Eind 1814 nam Hippolyte Legrand, toen burgemeester van Elsene, een besluit om de openingsuren van onder meer herbergen, cabarets en andere drankgelegenheden wettelijk te regelen. Tussen april en september moesten ze sluiten om 23 uur, tussen oktober en maart om 22 uur. Hij bevestigde daarmee een maatregel die eerder al was genomen, meer bepaald door een gemeentelijk besluit van 15 Brumaire van het jaar XIII (6 november 1804). Opdat iedereen de regels zou kennen, werden de besluiten gekopieerd en opgehangen in elk betrokken etablissement; in geval van schending van de regels werden de overtreders – eigenaars en klanten – gedagvaard voor de gemeentelijke politierechtbank, die hen een boete kon opleggen of zelfs veroordelen tot een korte gevangenisstraf indien ze de boete niet konden betalen.

[Arrêté du maire du 31 décembre 1814 relatif au règlement des cabarets, 1814, Archives de la commune d’Ixelles, Archives de l’administration générale | Besluit van de burgemeester van 31 december 1814 met betrekking tot de wetgeving inzake cabarets, 1814, Archieven van de gemeente Elsene, Archieven van de algemeen bestuur]
Bien que nos territoires ne faisaient plus partie de la France depuis le début de l’année 1814, l’organisation territoriale française demeurait en place. Sur la base de la Loi fondamentale du Royaume des Pays-Bas de 1815, le département de la Dyle, auquel Ixelles appartenait, deviendra en 1815 la Province de Brabant méridional.
Hoewel ons grondgebied sinds begin 1814 niet meer bij Frankrijk hoorde, bleef de Franse territoriale organisatie van toepassing. Op basis van de Grondwet voor het Koninkrijk der Nederlanden van 1815, werd het Dijledepartement, waar Elsene toe behoorde, in 1815 omgezet in de provincie Zuid-Brabant.

 © Commune d’Ixelles | Gemeente Elsene

1 réflexion au sujet de “22h … on ferme ! 22u … sluitingsuur !”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s